Après neuf mois de relation tumultueuse, j’ai décidé de mettre fin à mon histoire avec Birchbox. Cela n’a pas été une décision facile à prendre : j’ai posé le pour et le contre durant quelques jours, et malheureusement c’est le contre qui a remporté la victoire. « Que s’est-il passé ?! » Rien de grave, je vous rassure ! Je pense que dès le départ, je n’étais pas si attachée que ça, à cette box. Après la Glossybox, au revoir la Birchbox. A qui le tour ?

bcb-01a1

Les raisons que je vais vous citer ci-dessous sont propres à moi-même. 

  • Problème n°1 : j’ai trop idolâtré cette box !

Je voyais des photos sur Instagram, des publicités sur les réseaux sociaux qui m’ont juste fait penser que cette box était une tuerie. (J’ai tellement hésité entre la Joliebox et la Birchbox que j’aurai pû en écrire un commentaire composé). Dès que j’ai reçu ma première Box j’étais contente car on avait le droit à une trousse en goodies ! Sauf qu’elle s’est cassée au bout d’un mois. Manque de bol, devrais-je dire. Les échantillons n’étaient pas si dingues que cela au final. Peut-être avais-je un « mauvais » profil beauté comparé aux autres abonnées ?

  • Problème n°2 : trop d’échantillons tuent les échantillons !

Le principe des box est d’avoir des échantillons. Je vous l’accorde ! Mais on est d’accord que trop d’échantillons tuent les échantillons ? J’en avais partout dans la chambre et la salle de bain, c’était devenu presque insupportable.

  • Problème n°3 : j’utilise un ou deux produits (voire aucun aussi..) sur cinq !

Je n’ai jamais reçu de box où je me suis dit « Whoaw, ça c’est d’la box ! » J’utilisais rarement les cinq échantillons que je recevais parce qu’il y en avait toujours au moins un qui ne m’allait pas : l’échantillon de crème destiné aux peaux normales ou mixtes ou autre (j’ai une peau sèche, sensible). J’ai commencé à me poser des questions en me demandant si je n’avais pas mal rempli le profil beauté. Et bien non, j’avais bien coché les cases qu’il fallait. En plus de cela, j’ai inscrit que je ne souhaitais pas recevoir des échantillons pour les cheveux. Manque de bol. J’en recevais à tous les coups :’)

  • Problème n°4 : c’est un investissement !

13 euros, on est d’accord : c’est rien. Mais à la longue, cela commence à faire une petite somme. Sachant que j’étais en train d’investir dans des produits que je n’utilisais pas, il est vrai que j’ai vite fait mon choix : je préfère investir 13 euros dans un produit dont je suis sûre d’utiliser (vernis ou un rouge à lèvres ou un eyeliner ou un mascara et j’en passe..).

Voilà. Ce ne sont peut-être pas de vrais raisons valables pour mettre fin à ma relation avec Birchbox, mais elles ont vraiment penchées dans la balance au moment du verdict. Malgré que les box étaient hyper jolies lorsqu’elles étaient dessinées/créées par des illustratrices de talents, je pense ne pas être faite pour le concept des box. Ce n’est pas faute d’avoir essayé à deux reprises.

Et vous, que pensez-vous du concept des box ? Faites le moi savoir dans les commentaires !

0
Share: